Une hausse prévue pour le budget moyen de l’alimentation en France pour 2022

Alors que les Français se plaignent déjà de l’inflation actuelle et du pouvoir d’achat, le pire reste pourtant à venir. Avec ces problèmes économiques, l’alimentation risque de couter encore plus pour le reste de l’année, et cela n’a rien de surprenant.

une-hausse-prevue-pour-le-budget-moyen-de-lalimentation-en-france-pour-2022
©Pinterest

Tout laissait prévoir l’arrivée d’une telle chose pendant ce dernier trimestre. Avec la hausse du prix des produits de base et de l’énergie, la vie en France deviendra encore plus chère à partir des mois à venir. Découvrez dans notre article les détails de cette hausse du prix et du budget moyen de l’alimentation en France.

Le budget moyen de l’alimentation en France : une hausse prévue !

Dans la mesure où l’inflation s’atténuera, le pire reste encore à prévoir pour les Français. En effet, il ne sera pas facile de désamorcer cette situation. Pour le moment, des millions de foyers se retrouvent toujours dans le rouge, malgré les aides du gouvernement. Selon une étude menée par l’assureur crédit Allianz Trade, publiée le mardi 24 mai dernier, le prix de l’alimentation en France va connaître une hausse pour les mois à venir.

De manière plus précise, l’étude tend à montrer que cette inflation atteindra les 200 euros par français. « Les prix des distributeurs alimentaires pourraient croître de 8,2 %, ce qui engendrerait une hausse des dépenses alimentaires annuelles de 224 euros par personne cette année. Donc une hausse inhérente du budget moyen de l’alimentation. Et ce, pour un total atteignant 2 963 euros». Voilà ce qu’on pouvait lire dans l’étude expliquée par Aurélien Duthoit, conseiller sectoriel d’Allianz Trade.

Que prévoir dans le cas où l’inflation s’accentue ?

Dans le cas où la situation actuelle dégénère encore plus, si on assiste à une forte inflation, ce chiffre deviendra évidemment plus lourd. En effet, la hausse du prix de l’alimentation mensuel pourrait dépasser les 224 euros pour cette année. Et ces chiffres n’ont rien à voir avec une hausse du budget moyen de l’alimentation. Toujours en se basant sur les études avancées par Allianz Trade, la France n’enregistrera pas les pires scores en matière de hausse. En moyenne, les pays de l’Union européenne enregistrent une hausse de 243 euros.

Pour l’Allemagne, cette inflation atteindra même les 254 euros supplémentaires pour cette année. Cette supposée hausse du budget moyen de l’alimentation en France se base surtout sur les impacts des prix de vente 75 % des distributeurs. Touchés par l’inflation, ces derniers se retrouvent dans l’obligation de gonfler leur prix.

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .