William Leymergie et Sophie Davant: un couple solide

Depuis peu, William Leymergie et Sophie Davant affiche un bonheurtout beau tout neuf.

william-leymergie-et-sophie-davant-un-couple-solide
publicité

Apparemment, les photos de ces géants de la télévision française nous réchauffent le cœur en cette période automnale. De plus, on dirait bien que Sophie Davant souhaite encore chercher autre part son bonheur. Elle aurait donc trouvé la perle rare, William Leymergie. Depuis l’été dernier, le couple a voulu avancer dans leur histoire..

publicité

Une balade amoureuse dans les rues parisiennes

Selon Closer magazine, Sophie Davant et William Leymergie ont bien profité de ces moments de balade dans les rues de Paris. Mais ce n’est pas tout car le magazine a même consacré tout un dossier sur cette relation enivrante. L’animatrice d’Affaire Conclue consacre de son temps pour rejoindre son amoureux “dans son bel appartement du 7ème arrondissement de Paris”. Qui se situe a deux pas du Grand Palais.

Vice-versa, l’homme en question se change rapidement pour aller voir sa chère et tendre. Il saute vite dans un taxi où se trouve Sophie Davant comme les jeunes son émission terminée. C’est fou ce que l’amour peut emporter chacun d’entre nous et nous fait revivre les sentiments du passé. Des habitudes qu’ils ont pris de poursuivre afin que leur relation soit toujours ce qu’il était au début.

publicité

Ensemble partout et n’importe où avec William Leymergie

Une relation où ils s’adonnent d’eux-même. Pour que cela marche, ils s’offrent des évènements côte-à-côte. Chez des amis. Dernièrement, à la date du 8 octobre, on les a vus ensemble chez “l’anniversaire de Caroline Margeridon. Une relation qu’ils assument parfaitement. Alors que d’un autre côté, France Dimanche avait avancé que Sophie Davant avait un faible pour Harold Hessel. Ce dernier n’est autre que le commissaire-priseur d’Affaire Conclue.

publicité

La quinquagénaire fait des gestes bizarres qui suscite des suspicions à son égard lorsque ce dernier est en sa présence. Elle deviendrait “coquine” et jouerait le jeu de la séduction avec de “œillades appuyées, pauses languissantes et allusions grivoises”. Des attitudes qui engendrent beaucoup de questions sur la nature de leur relation.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.